Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 06:51

Hello les blogos ! Aïe en mon persil la blogose !

L'autre jour, alors que rien ne me prédestinait à cela, ni à ceci d'ailleurs, je me rendis chez un restaurateur de bon aloi et aux papilles fines, qui se préparait gaiement au service du midi. Vêtu de blanc, la toque alerte, le nez rosé, il souriait comme seuls savent le faire ces maîtres queux bien dressés, succulents coquus delicatus. Il chantonnait le gueux ! Il fredonnait parmi le thym et l'oignon, la crème fraîche et le zeste citronné, la farigoule, la graisse d'oie et la framboise grumeleuse. Mazette ! me dis-je. Il y a donc des travailleurs heureux. Je ne pouvais le croire. Et pourtant...
Il avait la mine bien taillée, la lèvre généreuse, l'oeil très patte-en-l'air, le front en circonflexe. Bref, il était heureux. Il chantonnait vous dis-je ! M'étonnant de cette humeur radieuse et bien enjouée pour un jour hideux de canicule, le cuisinier m'invita à pénétrer, je vous vois venir, m'invita à pénétrer au sein des saints, sa cuisine. Et là, dans une sorte de communion olfactive, un sourire irrépressible, égal au sien, s'afficha sur mon doux visage de mandoline florentine. Sans les cordes.
Voyant qu'il avait atteint son but, ce maître coq de haute-cour me révéla le secret de son bonheur, certes furtif mais ô combien authentique.
" Vois-tu, me dit-il, ma grand-mère me disait toujours (une grand-mère, ça dit toujours "toujours") : "Quand tu n'vas pas bien, fais-toi donc frire de l'ail dans une poêle, et tu sentiras ton âme meilleure ! Heureux tu seras ! Toujours !" Alors quand je ne vais pas bien, je me fais frire de l'ail et de l'oignon dans une poêle comme ma grand-mère, j'ouvre mes narines, j'hume un bon coup et hop ! Hmmmmm...je suis heureux !"
Ciel ! Le bougre ! Il avait bigrement raison ! J'étais comme ensorcelé, envoûté et radieux. En un mot, j'étais aux anges ! Les effluves d'ail me détendaient l'âme, l'esprit était frivole, le sourire détendu, la couille rabattue.
L'expérience était concluante. Magique. Divine.
Ce qui est moins le cas avec les moules !
Et c'est ainsi qu'Allah est grand !

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 06:48
Document exclusif !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 06:47
Affaire Grégory
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 06:46
Helmut Kohl
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 05:33

Hello les blogos ! Slurp Slurp la blogose !

 

Mesdames et messieurs les journalistes,

toutes et tous, je vous remercie pour cette extraordinaire et louable philanthropie dont vous avez fait preuve à mon égard, en cette société si farouche, si peu girondine, qui va devoir, je le rappelle, faire des clusters d'intelligence dans ce monde tant diffracté par le numérique. J'ai demandé, lors de ma campagne qui était et qui reste la mienne, de favoriser l'optimisme de la volonté. Or, vous avez dépassé, et de loin, non seulement cet optimisme nécessaire face au défaitisme ambiant, mais, également, vous avez surpassé, et de très loin, la volonté qui est aussi la mienne, et notamment la volonté de changement dont je suis comptable, voire banquier. Parce que c'est mon projet, vous avez acquis, et largement colporté, la nécessaire compréhension de celui-ci, ni de gauche ni de droite, dois-je l'exhumer encore et encore, et vous avez ainsi libéré et délié les chaînes qui nous, enfin surtout vous, entravaient et bridaient, et, par ce fait, vous avez affranchi l'apodictique palingénésie impérative dont nous avons appétence. Oui, mesdames et messieurs les journalistes, oui, je vous aime farouchement les amis ! En même temps, je me dois, en tant que président naturel et irréfragable, d'être le garant de votre indépendance, trop souvent bridée par le joug que trop ajusté et imposé par mes chéris chers, très chers, que sont vos tenanciers, vous mes helpers aimés. Or donc, et derechef, nous concentrerons encore et encore tous les pouvoirs de votre profession en un seul bloc, pour une ligne cohérente et significative. Et si vous désirez néanmoins être en rébellion, grands fous va !, je n'hésite pas à nouveau à citer ce grand philosophe tant décrié : " Y'en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes !"

Je vous remercie encore, et si vous n'avez pas compris ce message, je ne dirais que deux mots : "Tant mieux !"

Votez bien !

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 05:33
Fin de campagne en marche !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 05:32
L'apéro du vendredi
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 05:32
Rillettes !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 06:41

Hello les blogos ! Bac in the URSS la blogose !

 

Ce 15 juin, nous célébrons (plus ou moins) la mort de Henri Queuille, un 15 juin 1970, homme politique, plusieurs fois ministres sous la Troisième république, président du conseil et membre du parti radical-socialiste. On lui doit notamment la première tentative d'homologation des pesticides, chapeau l'artiste !, et l'essor du tourisme en Corrèze, ce qui prouve l'acharnement du politicien pour nous faire admettre tout et n'importe quoi. Mais on lui doit également quelques aphorismes pas piqués des hannetons, chers à Edgar Faure, dont celui-ci : " Il n'est pas de problème qu'une absence de solution ne finisse par résoudre."

Bon, vous avez quatre heures, je ramasse les copies au terme de l'épreuve. Sinon, envoyez vos documents à Dominique Seux, 16 rue du quatre septembre 75 112 Paris cédex 02.

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 06:40
Passe-ton bac d'abord !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche