Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2022 6 28 /05 /mai /2022 04:58

Hello les blogos ! Aïe Aïe Aïe la blogose !

 

Aux mâtines, alors que mon pinceau s’agitait, point de sens figuré à cela, l’envie de chier me surprit par sa promptitude et sa précocité. Tiens me dis-je, nulle cigarette, seulement deux cafés, deux trois concertos ouïs, cette envie pressante, mais que passe-t-il ? Qu’à cela ne tienne, no biggie, prenons les choses comme elles viennent et allons gaiement, quoique hâtivement, en cette nature si généreuse et accueillante.

Un doux chant aux lèvres, le papier en poche, je chemine loin de toute civilisation malgré l’aube nuiteuse. Je vois à peine mes pas, ne distingue nullement tel ou tel arbre et perçois à un moment l’endroit idéal pour la chose. L’instinct primaire me fait faire un coup d’œil à 360°, rassuré, je baisse mon froc et me détends. « Hmmmmm » Les chants alentours des merles m’enveloppent, l’air frais nettoie mes poumons nicotinés de douces ivresses et je sens à mes roses fesses quelques herbes humides m’humecter non seulement le derche mais également les joyeuses. « Hmmmmm » derechef. Quel plaisir sensuel où nulle donzelle ne soit requise. Ce qui tombe assez bien d’ailleurs. Et là…

« WOUHAILLE ! »

Ce que je pris d’abord pour des herbes veloutées et câlines n’étaient que des orties, un parterre d’orties drues et fraîches qui caressaient sans fin mes joyeuses pour le coup assez roides.

Ce qui atteste d’une caractéristique très masculine et, il faut bien le dire, plutôt inélégante, celle de se gratter les valseuses au petit matin.

Ce que je fais encore en écrivant cette chronique risible.

Hmmmmmmmm…

Partager cet article
Repost0
28 mai 2022 6 28 /05 /mai /2022 04:58
Joie 1

Partager cet article
Repost0
28 mai 2022 6 28 /05 /mai /2022 04:58
Joie 2

Partager cet article
Repost0
28 mai 2022 6 28 /05 /mai /2022 04:57
Joie 3

Partager cet article
Repost0
27 mai 2022 5 27 /05 /mai /2022 04:49
Ascension

Partager cet article
Repost0
27 mai 2022 5 27 /05 /mai /2022 04:48
Le légume du jour

Partager cet article
Repost0
27 mai 2022 5 27 /05 /mai /2022 04:47
La bure qui nie

Partager cet article
Repost0
26 mai 2022 4 26 /05 /mai /2022 08:12

Hello les blogos ! Aie cran noir la blogose !

 

De moins en moins de spectatrices et spectateurs dans les salles obscures ? Tu m’étonnes Gastonne ! Vous souvenez-vous des paroles de Godard ? « Le cinéma, ce n’est pas la reproduction de la réalité, c’est un oubli de la réalité. » Et que faites-vous les professionnels de la profession ? Vous nous replongez dans une réalité crasse et vous nous faites bouffer notre factualité psychosomatique de mouise. Alors d’accord, les frères Lumière ont commencé l’aventure avec la sortie de l’usine Lumière à Lyon, ok d’ac, mais tout de suite l’arroseur fut arrosé et le trublion Méliès « prestidigite » le cinoche et nous fait voyager dans la Lune. Et au moins avec la sortie de l’usine, y’avait des ouvrières et des ouvriers sur l’écran. Mesdames et Messieurs les faiseurs d’images, surtout les Françaises et Français, à l’instar de ce qu’en disait encore Godard, vous êtes des scénaristes à idées et en général ça fait des films de merde. Sortez de vos méninges et allez dans la rue. Depuis combien de temps n’avons-nous pas vu un film d’aventures ? Une odyssée plutôt qu’une thérapie bande de neurones autocentrés ! Y’en a plein le cul de vos intérieurs résidentiels et vos afflictions bourgeoises ! Au moins avec Chabrol, ça dépotait sévère ! Et puis ça bouffait de la blanquette de veau ! Bravo ! Faites-nous retrouver notre enfance devant un train électrique di Diù ! Soyez les Welles, Griffith, Eisenstein, Carné, Cocteau et Grémillon du XXIe siècle. Arrêtez de vous zieuter le nombril grégaire et dégueuler vos boyaux romanesques. Imaginez l’imaginaire ! On veut voir Robin des bois chez Fellini, dans une cité des femmes, se faire palucher la flèche écarlate par Cléopâtre et aller dare-dare sur l’escalier d’Odessa balancer des coups de boule à des squelettes animés de Harryhausen. On veut trancher la tête du colonel Kurtz, rejoindre Anita Ekberg dans la fontaine de Trevi, partir dans l’île d’Ornö avec Harriet Andersson et la regarder sourire éternellement, on veut bouffer jusqu’à la mort la galette saucisse avec Ugo Tognazzi, chevaucher les plaines d’Arizona avec Gary Cooper et couper un sauciflard en compagnie de Lino Ventura chez Giovanni. Et pis le prix ! Y’en a qui s’en mettent plein les douilles ou quoi ?! Faut arrêter vos conneries et revenir à du popu les pétris satrapes ! Dix euros pour mater les seize printemps de Suzanne Lindon, ça frise la grivèlerie et le tripotage d’anus ! Merdre de merdre comme le disait le père Ubu ! Ou alors d’accord, dix euros, mais avec le cinoche à la papa, un dessin animé, un court métrage, une attraction vivante, des pubs à la con, un silence et l’écran noir pour se fabriquer des souvenirs, non de l’oubli. Et de la musique de film ! Du Rota, Morricone, du Bernard Hermann, Barry, Williams, Mancini, Kosma, Legrand et Delerue. De la putain de musique sur des putains d’images ! Et de la grande image, en technicolor et en 16/9ième ! Kubrick, Tati, Kurosawa, Leone, Visconti, Ford, Coppola, Renoir, de Broca ! Et s’il faut intérioriser, pourquoi pas avec Varda, Akerman et Campion ! Et boire une p’tite absinthe avec Alice Guy ! Du cinoche bordel ! Et surtout, surtout, surtout, pas de séries de merde sur des plateformes de bouse ! La télévision n’a pas eu la peau du cinoche, la plateforme néolibérale y arrivera peut-être.

« Roâârhh ! » comme le disait le lion de la MGM.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2022 4 26 /05 /mai /2022 08:12
Musique !

Partager cet article
Repost0
26 mai 2022 4 26 /05 /mai /2022 08:11
Musique !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche