Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 08:00
La Défense, 08H37 (dessin 2007)
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 07:59
Rendez-vous avec la Fiac (dessin 2007)

...

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 06:30

Hello les blogos ! Ô tes hauts si bas la blogose !

 

Auguste Fougnard, en ce jour particulier, est revêche. Il se doute bien que la maison "Les myosotis" et tout son personnel vont lui faire une surprise auquel de toute évidence il s'attend. C'est son anniversaire. Il est né le 26 octobre 1916. Il a cent ans. Il se doute qu'aujourd'hui l'infirmière du matin lui fera une toilette plus soutenue que les autres jours, que son entrain sera plus zélé et qu'elle lui tapotera la joue avec un sourire affable, bien qu'affecté. Alors, elle le déposera dans son fauteuil roulant, elle l'entraînera dans la grande salle commune où la télévision éructe à l'excès, on fera comme si et puis l'heure viendra. L'heure où, du fond de la salle, il entendra à peine la porte de la cuisine s'ouvrir et retentira alors le chant significatif de l'anniversaire, le sien. Les voix chevrotantes des douairières et autres veules presque mortes ahaneront cette fameuse rengaine mielleuse à laquelle il faudra faire bonne figure. Il singera pour cela une émotion attendue. Les sourires fanés se mêleront aux joies éraflées et poussives, et il verra la directrice des "myosotis" s'avancer vers lui avec un bouquet de fleurs, acheté au petit matin avec l'argent du dernier loto. Cent ans, ça se fête. Et cela le peine. Il se dit que fêter un centenaire est en quelque sorte un supplice, certes miséricordieux, mais un doux calvaire tout de même. Fêter la vieillesse, quelle idée. Quelle idée saugrenue que de fêter le lent pourrissement des os, la dégénérescence du cerveau, la déliquescence de l'appétit de vivre. Lui qui n'a plus qu'un appétit de façade. Oh bien sûr s'il en était autrement, il lui semblerait que peut-être, peut-être bien sûr, il pourrait y trouver de quoi se réjouir. Si par exemple, et à l'inverse des convenances, en ce jour singulier, on lui offrait, plutôt qu'une tranche de gâteau douceâtre, un cigare, ou une cibiche, une "goldo" pour s'érafler la gueule une nouvelle fois. Si, plutôt qu'un mousseux nauséeux, on lui donnait à boire un de ces jajas qui fait remonter la glotte et qui s'en va en "tombe" se poser en sa poitrine. Si, en lieu et place des chants sacramentels, on lui donnait à entendre un Elvis ou un p'tit Mozart de derrière les fagots. Un truc enlevé, joyeux et énergique. Si, à l'inverse du bouquet de la directrice, on lui offrait une brassée de tiges de lavande pour un shoot vraiment jouissif. Il lui faut du lourd désormais pour ressentir encore la merveilleuse fragrance des efflorescences enivrantes. Ou pire, si on lui proposait certains des plaisirs interdits que la société met en veille pour monocorder plus encore une vie grisâtre. Mais tout cela, fi. Il en sera tout autrement. Alors, il fera bonne figure, comme si. Il sourira. Il rosira ses joues sans peine. Sa peau blanche, transparente, donnera aisément le change. Il se dira que l'an prochain, si la déveine le poursuit, il fera pareillement qu'aujourd'hui. Bonne figure. Ridée et dissolue. Il gardera pourtant un espoir, un infime espoir, l'ultime, qu'enfin tout aura changé d'ici là. Qu'il fera risette aux vaches quand elles brouteront, par le biais de pâquerettes, ces petites particules de lui une fois en terre. Pour une nouvelle vie. Une nouvelle résurrection. Alors il pourra de nouveau entendre le "That's all right" d'Elvis quand il avait trente-huit ans, en 1954. Une éternité.

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 06:28
Idolâtrie

...

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 06:27
Déclaration fiscale

...

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 06:27
L'être d'amour à Mitterrand

...

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 07:08

Hello les blogos ! Gloup Flurp Slirup la blogose !

 

UN PEU DE CULTURE GYNÉCÉE ! (Gynécée, ça fait classe bordel !)

 

Ça s'est passé un 25 octobre :

Le 25 octobre 732, au nord de Poitiers, où les pictons croquetonnent des saucisses grillées de la CGT, les Cavaliers Gaillards de la Tartiflette, Charles Martel, un belge au "non" franc, arrête l'invasion pourtant sympathique des érotomanes musulmans, mettant fin ainsi à l'extension du flamenco qui reste à ce jour une musique singulière dont l'origine serait issu de trois cultures : arabo-musulmane, juive et andalouse chrétienne. Un exploit de nos jours !

 

Le 25 octobre 1147, Alphonse 1er, un fainéant de première, déloge quant à lui, avec déférence et à l'aide de 13 000 croisés, les musulmans de Lisbonne qui l'occupaient depuis plus de quatre siècles. C'est à cette période que les musulmans se demandèrent s'il n'y avait pas un peu d'hostilité envers eux. Très bonne question.

 

Le 25 octobre 1555, Charles Quint, un néerlandais exquis, si si ça existe, met fin au grand rêve médiéval d'un empire chrétien universel en se retirant près d'un monastère. Les musulmans en restent groggy.

 

Le 25 octobre 1881, à Malaga, où désormais les musulmans balaient les rues, naît Pablo Ruiz Picasso, dont on ne sait pas grand-chose si ce n'est qu'il fut le gardien du camping de Guernica, où, parait-il, les basques rechignaient à partager la piperade avec les derniers guitaristes musulmans. Heureux hommes. Les musulmans.

 

Le 25 octobre 1889, à Saint-Jean-de-Valeriscle dans le Gard, naît Abel Gance, réalisateur émérite, qui dans "J'accuse", film muet de 1919, ne parle pas de la situation des musulmans qui n'ont encore aucune idée du bienfait du sionisme dans la démocratie naissante un peu trop aristocratique.

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 07:08
René déprime

...

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 07:07
L'après Calais

...

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 07:01
CETA cé !

...

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche