Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 06:40
Viens caniculer !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 06:39
Grèce
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 08:03

Hello les blogos ! Tu t'es vu bouffie la blogose !

 

- Blogos, blogose, je reçois aujourd'hui Rê, plus connu sous le nom de Soleil, pour une interview exclusive. Monsieur l'Auguste, bonjour, ou, si j'osais, salut Rê !

- Avant même sayonara, pauvre insolent, ohayô !

- C'est cela oui ! Hmm Hmm ! Ma première question, peu singulière, sera : comment allez-vous ?

- Je pète le feu !

- Tu m'étonnes !

- Comment ?

- Pardon. Vous m'étonnez ! Euh, dites-moi, et j'exprime seulement ce que certains n'osent pas aborder par pudeur, mais ne ressentez-vous pas une certaine lassitude à briller depuis tant d'années ?

- Depuis 4,57 milliards d'années ! Ce n'est pas rien ! Figurez-vous que tout ce temps est, dussè-je l'admettre, sans commune mesure avec ce temps grotesque qui vous est imparti, vous les humains, certes, mais qui n'est pas pour autant un temps considérable, la moitié peut-être de ma vie solaire, bien qu'avant celle-ci et sans doute bien après, devrais-je me résoudre, me semble-t-il, à me métamorphoser en géante rouge, puis en nébuleuse planétaire, pour se clore en naine blanche, et ce, pour des siècles et des siècles.

- Amen !

- Comment ?

- Euh rien ! En naine blanche ? C'est un peu fort de café, si j'osais une expression plébéienne !

- C'est tout de même mieux que de terminer en poussière pauvre effronté fat !

- Hin Hin ! Certes, certes...mais, euh, de quoi, en fait, êtes-vous constitué pour luire ainsi ?

- Et bien, je suis fait essentiellement d'hydrogène et d'hélium, avec ça et là, et selon mes réactions thermonucléaires exothermiques, des protons, des yottajoules, quelques photons et autres neutrinos, dont je ne suis pas peu fier !

- Tu m'étonn...euh...c'est beau à en pleurer !

- Gare à celui qui me regarde en face !

- Je m'en dispense ! Mais dites-moi, à ce propos, quel regard portez-vous sur...euh nous...

- Vous ?

- Les humains !

- Ah ça !

- Hiiinnn..oui, quel regard portez-vous sur nous, pauvres humains, depuis tout ce temps que vous nous observez ?

- C'n'est pas... folichon, comme vous dites, vous la plèbe ! Je suis d'ailleurs assez étonné que vous soyez toujours ici, plus ou moins vivants, sur votre piètre et ubuesque planète que vous vous évertuez à souiller. Tant d'irresponsabilité et de fatuité auraient déjà dû vous éradiquer, vous les inconscients, les aliénés mal nés, vous qui avez même, ô vanité prodigieuse, vénéré un roi en mon nom !

- Mea culpa !

- Méat devriez-vous dire, pauvre cul !

- Et sinon ? Une autre gentillesse de votre part ?

- Dites-moi ! Jupiter...

- Euh...Jupiter...vous voulez dire Zeus ?

- Non, non ! Jupiter ! Votre nouveau daron, nouvellement élu dans ce riquiqui pays, la Rance, je crois ?

- La France ! Oui, Macron, et bien ?

- Y s'prendrait pas un peu pour Louis XIV ?

- Euh...si peu, si peu !

- Dites-lui qui s'il recommence les conneries de l'autre gangréné, j'm'en vais lui envoyer une radiation thermique de type nucléaire, qu'ça va lui faire tout drôle au péquenaud ! Non mais ! Y'a qu'un astre ici, c'est moi !

- Je lui transmettrais ! Merci Rê !

- Publique ! Ah Ah !

- Ah Ah...très drôle...

- Pas d'ironie sinon...

- ...oui je sais, radiation thermique !

- Nucléaire ! Boum !

- Vivement la fin de Fessenheim !

- Fesse quoi ?

- Non rien...

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 08:02
Buvez !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 08:02
Bayrou
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 08:01
Pachyderme blues
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 06:51

Hello les blogos ! Bzzz Bzzz la blogose !

 

La république en marche, certes, mais quid de la campagne en allure ? Ou plutôt en randonnée ? Car il est de bon ton au sein des rédactions de confabuler sur les citadins qui citadinent, même en état d'urgence, et d'ignorer, comme il se doit, la lie des gueux qui gueusent, bien souvent dans une fange infecte et aux abords d'un marigot d'eaux quasi bourbeuses. Or donc, voici des nouvelles de cette campagne couverte de villages, de bourgs et de hameaux, et où le chien cacochyme se rondelle le fion.

Après une semaine de canicule, du latin canis "petite chienne", aucun commentaire superflu, les girolles peinent à craquer la terre et les poêles sommeillent enfin. Je dis "enfin" car la répétition des tablées délectables peut à la longue entraîner une dépendance quasi néfaste. Il est nécessaire en effet de ne pas céder à l'allégeance du bon-goût de peur de ne plus trouver exquis, sinon supportable, la boîte de ravioli Buitoni aux véritables morceaux de poney camarguais. Sinon, le monde merveilleux des insectes se portent à merveille. Les moustiques errent et se dardent la trompe, les fourmis ouvrières ne sont toujours pas syndicalisées et bossent à plein temps, les connes !, les puces, pucerons et moucherons affûtent cornes, mandibules et suçoirs, les guêpes éperonnent les couvreurs qui découvrent, quant aux tiques, elles lyment et plutôt bien. La pucelle de la rue Longue en témoigne. Les fêtes successives et variées, et autres festivals, dépassent toutes les espérances des compassés du bulbe qui, bien que morfondus par tant de vide hivernal, s'émoustillent désormais, et dans l'ordre, la tête, le bec, le cou, le dos et surtout la queue, dont on dit qu'elle se dilate quand elle ouït le nouvel album de Camille. Ce dont je ne doute pas tant elle me gonfle les esgourdes. Pour ce qui est des accoutrements estivaux, notons que ceux des donzelles s'écourtent, et comment être contre ?, tout contre, quant à ceux des donzons, regrettablement, ils se pantacourtent et se clôturent par le port ignoble de chausses immondes, avec chaussettes basses incorporées. A vomir ! Les ruelles se vident et les terrassent s'emplissent, les volets se ferment et l'église aux larges murs promet aux pénitents une fraîcheur salvatrice, assez éloignée, il faut bien le dire, de la chaleur promise d'une vie éternelle.

Quant au chien cagneux, il pète.

Canicule, quand tu nous tiens !

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 06:50
Le père François !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 06:50
Porsche attitude
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 06:49
Po'Pôle emploi !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche