Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 07:11
Au secours !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 07:10
Archives
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 08:23
Coltrane afternoon
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 08:23
Gers paresse
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 07:08

Hello les blogos ! Wizzz Bizzzz Flizzzzz la blogose !

 

- " Moi, un mois d'juin pourri comme ça toute l'année, j'vais pas tenir !"

Ce genre de réflexion me met en joie. Et je me dis alors que le charme réel de la rue  ébranlera à jamais toute l'imagination, même la plus exaltée, de la plupart des écrivaines et vains. A jamais celle-ci sera toujours plus fantaisiste, plus exubérante, plus hardie. J'en veux pour preuve également cette maxime entendue l'autre soir, alors que la fête de la musique battait, non seulement la mesure, mais aussi son plein : - " Le piano, y'a pas à dire, mais y'a tout de même plus de notes que dans une guitare, non ?! C'est mieux !"  Paf ! Implacable ! Et je comprends dès lors le plaisir qu'a dû ressentir Jean-Marie Gourio quand il prêtait l'oreille sybarite pour ses brèves de comptoir. Jean-Marie Gourio qui a reçu le prix Alexandre Vialatte pour son roman "Chut !". Et un type qui reçoit ce genre de distinction ne peut générer qu'une admiration sans nom et sans fin. Aaaah Alexandre Vialatte ! Je le considère comme un auteur, sinon essentiel, mais plus encore comme réjouissant, voire orgasmique. Si vous n'avez pas lu les chroniques de cet auvergnat logographe, jetez-vous illico presto en votre librairie chérie et commandez sans attendre celles-ci, au hasard "L'éléphant est irréfutable", ce qui en soi est indubitable. Quittons-nous avec certains de ses aphorismes, qui seront de jouissifs berlingots en cette journée de quiétude estivale :

- La conscience, comme l'appendice, ne sert à rien, sauf à rendre l'homme malade.

- L'homme n'est que poussière, c'est dire l'importance du plumeau.

- Amour. A proscrire complètement. Il ne va pas sans émotions. Les émotions nuisent à la régularité.

- Le sage doit garder un vice pour ses vieux jours.

et enfin pour terminer, ce conseil judicieux : " Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot." Pierre Desproges en serait ému et unanimement d'accord.

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 07:07
Vendons et ventilons !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 07:07
Salauds de parents !
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 07:06
Province attitude
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 07:07

Hello les blogos ! Plouf Plouf la blogose !

 

Les soirs d’été…

Arthur Rimbaud

Les soirs d’été, sous l’oeil ardent des devantures
Quand la sève frémit sous les grilles obscures
Irradiant au pied des grêles marronniers,
Hors de ces groupes noirs, joyeux ou casaniers,
Suceurs du brûle-gueule ou baiseurs du cigare,
Dans le Kiosque mi-pierre étroit où je m’égare,
– Tandis qu’en haut rougoie une annonce d’Ibled, –
Je songe que l’hiver figera le Tibet
D’eau propre qui bruit, apaisant l’onde humaine,
– Et que l’âpre aquilon n’épargne aucune veine.

François Coppée.
A. Rimbaud.

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 07:07
Faire l'amour en milieu liquide
Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche