Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 08:17

Hello les blogos ! It's a small world the blogose to L.A. !

 

Robert B. Sherman n'est plus.

Dit comme ça, vous avez largement l'occasion d'exprimer votre indifférence, voire votre je-m'en-fichisme légendaire (Quel taquin suis-je !), et peut-être, cela me plairait d'y croire, votre curiosité.

Prenons en compte cette dernière option.

Robert B. Sherman n'est plus.

Bon, dit comme ceci et une seconde fois, cela ne laisse plus aucun doute quant à ma volonté de vous faire part de cette information majeure, bien que tragique.

Robert B. Sherman n'est plus, certes, mais qui est-il ? Et quand je vous aurais dit qui il est, votre matinée n'en sera que plus sombre ( Ah bravo !), quoique mâtinée ( Ah Ah !) d'une joie indicible. Mystère et boule de gomme ! "Boule de gomme" étant ici employé à bon escient. Car cette chronique, par le biais de cette annonce mortuaire, parlera de notre enfance commune, même si nos âges respectifs, Gaston, diffèrent !

Pourquoi parle-je de joie indicible en cette mort qui risque d'être indéfiniment immuable ? Car tout simplement ( Enfin, il va le dire !), Robert B. Sherman était, est le compositeur du génial Everybody wants to be a cat*, du non moins célèbre et formidable Les aristochats.

Ça est ? Vous entendez la petite musique qui vient vous titiller les neurones, mélancoliques à souhait ? Vous en voulez encore ?

Il est également, en compagnie de son frangin, le compositeur du Livre de la jungle, Merlin l'enchanteur et du non moins jouissif Mary Poppins. Et notamment cet indescriptible Supercalifragilisticexpialidocious, que vous me répéterez instamment trois fois à l'instant.

Et hop ! Je suis certain que ce matin, et à présent, vous allez passer le reste de la journée à chantonner une des chansons citées ci-dessus.

On remercie qui ? Hein ?

Everybody wants to be a cat...

 

*Que l'on traduira par : Tout le monde veut être inca.

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 08:07

the-artist.jpg

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 08:29

Hello les blogos ! Keuf prout Râârhhh la blogose !

 

Cette chronique parlera de presse quotidienne. D'une part parce que cela presse et que d'autre part il vaut mieux que cette pratique flirte avec le quotidien.

La presse quotidienne en France est au même point que les sujets dont elle se repaît tous les jours, en crise. Peu de lecteurs, plus tout à fait en phase avec ceux qui résistent, se cherchant un souffle dont elle espère qu'il sera nouveau, même hier, et contrainte de surfer sur des vagues les plus souvent nauséabondes et qu'elle peine à provoquer elle-même. Pour rester dans la métaphore maritime, elle rame. Et pour appuyer derechef et faire djeune, elle rame grave !

Ce qui n'est pas le cas, je dois le dire, de la presse hebdomadaire et mensuelle.

Aujourd'hui, j'évoquerais le cas de Libération, le journal des socialos bruxellois et des chayotes-melba. ( Un new légume que l'on trouve sur les ruines d'Haïti pour le plus grand plaisir des chefs soucieux du bon goût et du bien-être ! ) Et plus particulièrement de son supplément du week-end, NEXT.

Alors comment dire ? NEXT est au magazine des nouvelles tendances ce que Nadine de Rothschild est à l'usage du savoir-vivre : une farce grotesque et saugrenue, un non-sens inepte et insensé !

Les premières pages donnent le ton. Un con-densé des plus belles fabriques de l'inutile, Chanel, Dior, Kenzo, The Kooples et le non-moins fumeux Longchamp. Amis turfistes, bonjour ! Pleines pages, papier glacé et top models féminins juvéniles et androgynes, dont les pauses lascives ne sont pas sans rappeler les plus belles expositions des putes du Boulevard de la Nation. Putes, bien plus respectables que ces adulescentes cadavériques qui ne susciteraient chez la descendance Dutroux qu'une bien pâle érection. Ensuite, le magazine de la modernité épaisse et de la création contemporaine déroule son lot aristocratiquement vulgaire et vulvaire de produits essentiels et pratiques, tels que la nouvelle TAG Heuer pour boursouflé amorphe, la Porshe 911 et le nouveau Mini Roadster de chez Cooper, dont la publicité racée et subtile indique un "Faites votre crise" du plus bel effet ! Amis Grecs, courage et surtout respect !

Sans compter les critiques habituelles des pages culturelles qui nous déversent des spécifications grammaticales habiles et obscures, telles que pop new wave, pop pastorale (????) ou un glockenspiel enchanteur et lyrique qui donne le ton à une pop new age et bucolique de chez Rasperry Pi. N'en jetez plus ! Avec bien entendu, la spécialité made in Libé, les citations dans la langue de Shakespeare et bien évidemment non-traduites, because that makes too much slob !

La cuisine est moderne et citadine, crue et rehaussée d'un parfum d'ail; les vacances sont lointaines et îliennes; la décoration est brute et apostoliquement mormone; quant à la sexualité, elle est libre et hiératiquement déliée. Bref, un bonheur up to date !

A vomir !

Sinon, et pour revenir à l'essentiel dont tout le monde se fout, les premières violettes sont apparues. Je le sais ! J'ai pissé dessus ce matin !

C'est dire !


Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 08:26

journaleux.jpg

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 07:51

Hello les blogos ! Miaouuuuu la blogose !

 

Cette chronique sera utile. Elle sera donc brève.

La première chose à faire au matin, à renouveler le plus souvent possible, est de se lever. Tout d'abord, c'est une preuve irréfutable de son existence, ensuite, le matin est symbole de commencement, voire, si l'on pousse un peu plus loin l'allégorie, de renouveau.

La seconde habitude, après celle de l'écarquillement des mirettes, consiste à pousser le bouton On/Off de la radio et à l'ajuster sur le On pour, comme l'on dit dans les couloirs feutrés du Carlton de Lille, "prendre des nouvelles." Pour cela deux choix : les radios privées et les radios publiques. Les échos vont bon train, les rumeurs fusent et les nouvelles confirment ou infirment nos pensées de la veille. Bref ! ( Car, comme je le préconisais en préambule, il faut de la brièveté.)

Ploum Ploum !

Or donc, ce matin, j'allume sans l'insulter ma radio, connectée sur France Inter, afin de contenter Philippe Val sans son Font de poil à gratter.

L'encroûtée logorrhée me submerge ! L'empirique incontinence verbale se répand grassement à mes roses oreilles ! Le verbiage diarrhéique matutinal me pénètre ! Et pourtant Dieu sait si je suis et demeure hétérosexuel !

Poutine to poot in, Sarkozy, Hollande, Guéant, Cac40 et bien entendu la préférée des médias et choyée Marine ! Tout se déverse en un flot grumeautique et malséant ! Marine par ci, Marine par là, on s'y noierait !

Ni une, ni deux, et dans un geste de sauvegarde, je pousse le curseur sur France Musique. Vite un remède ! Et là, paf dans la gueule ! Une musique vient me lécher la caudale. Le célèbre et connu, mais néanmoins très plaisant, Duo des chats de Rossini, enregistré à Londres en 1967. Puis, tout de suite après et pour parfaire au tableau, un air de Orphée et Euridice de Gluck.

Vous savez quoi ? J'ai failli jouir de bonheur ! Il m'a semblé tout à coup que le monde était beau.

C'est peut-être ça la musique.

Son pouvoir et son art.

Ou alors, je vieillis.

J'ai besoin de joie.

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 07:49

michel.jpg

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 08:53

Dieu.jpg

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 07:48

Hello les blogos ! Rrrrrrrrhh la blogose !

 

Mars, Dieu de la guerre, est tout en caboche têtue et frondeuse, en biceps tendus, en griffes acérées et en poings fermés. Le bruit et la fureur. Le mot et le glaive.

Mais il est également, paradoxe d'un calendrier polythéiste, le mois du printemps, des bourgeons fragiles et du léger et presque imperceptible allègement des étoffes, laissant apparaître une chair blanche, avide de vitamine D. J'en frémis par avance.

Étrange antinomie que celle qui mêle ainsi la guerre au printemps. Acculés Syriens, Grecs et Afghans, à bon entendeur, salut !

Ploum Ploum !

Soyons néanmoins attentifs, voir chronique précédente, à la nature qui ne demande qu'à être choyée et cajolée dans le sens de la fibre. Or donc, voici l'inaltérable chronique des travaux du mois.

- C'est le mois du semis. Semez, semez petits poucets, et récoltez si Zeus vous le permet !

- Plantez, taillez et bêchez ! Plantez vigne, framboisiers, groseilliers et conifères. ( Les connes savent y faire !) Taillez la vigne, arbres à pépins et haies. Hé Hé ! Et enfin, bêchez les fraisiers avant de les sucrer.

- Otez les fruits momifiés, suspendus aux branches de vos arbres fruitiers. C'est très joli mais vecteur d'importantes maladies. Un peu comme un foie cirrhotique. C'est très beau, très esthétique, mais franchement infectieux.

- Plantez les vivaces. Vivace ma non troppo !

 

Martiennes, Martiens, que le printemps soit votre horizon !

C'est la lutte finaaaaaaale...


Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 07:46

FMI.jpg

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 14:13

le-baiser.jpg

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche