Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 08:11

Hello les blogos ! Ad vitam et ta soeur la blogose !

 

Bon, parlons peu mais parlons bien ! Yen a marre et parfois yen a plein l'con, pour ne paraître que plus féminin. Ne tournons pas autour du pot pendant cent sept ans, ni autour de mon pote pendant cinq minutes, n'y allons pas par quatre chemins, ne tergiversons pas : la fin du monde ne surviendra pas le 21 décembre 2012 ! Eh oui ! Apocalyptiques farceurs et fallacieux pro-mayas, retournez dans vos tas de sable et joujouez à la baballe ! Hop ! Fiùùùù !

Soyons sérieux merde ! Car que dit ce fameux texte lacunaire retrouvé par ce fumeux de Sir John Eric Thompson chez ces mêmes farceurs de mayas ? Que le treizième batkun se terminera un jour 4 ahau 3 kankin, suivi de très près par la descente de Bolon Yokte et hop, plus rien ! Fermez les bans, et surtout, publiez-les !

Ah Ah ! J'en rirais si tout cela n'avait un écho singulier chez les brindezingues eschatologues. Non, soyons sérieux, je le redis. La fin du monde ne tombera pas un 21 décembre 2012 mais, demain !

Oui, c'est un peu brutal comme annonce, certes, mais faut-il prendre des pincettes devant cet enjeu majeur, et quelque peu définitif ? Je ne le crois pas. La fin du monde, c'est demain ! Et demain, c'est dimanche. Ce qui tombe assez bien, et je dirais logique, tant ce jour représente ce qui se fait de mieux dans les jours pourris par excellence et de la semaine. ( En dehors d'un lieu protégé où certains bovidés castrés poussent le La même le dimanche ! Les heureux inconscients ! Enfin !)

Le dimanche, c'est chiant. Autant en profiter pour mourir. La fin du monde n'étant qu'un heureux palliatif, certes plutôt catégorique, à la chienlit dominicale qui nous ronge le derche.

Ploum Ploum !

Comment puis-je affirmer que la fin du monde est pour demain ? C'est simple. Et je m'explique.

Il suffit pour cela de relire Ravi Khant Mushia, le célèbre Sumérien qui s'était exilé sur les rives du Jourdain, et qui publia le non-moins célèbre mais méconnu " Lugal namma ba-gen " que l'on traduira par " J'ai parlé à Deiwos ", ni plus ni moins que Dieu. Et dans ce livre irréprochable, Ravi Khant Mushia, après avoir conversé avec Dieu, comme il m'est peu arrivé de le faire avec ma cousine Berthe et qui répondait au doux sobriquet de 120/90/100, affirme que celui-ci, The Big-Boss, The First, Lui, de par son éternité effective, se couche et s'endort tous les 13,7 milliards d'années, et trois heures. C'est un fait. Or, si l'on calcule bien, et selon le calendrier héliaque de Sirius, ce jour prochain tombe exactement le dimanche 29 janvier 2012 à 13h45, à l'heure de la sieste. Vous voyez où je veux en venir ? Car oui, la dernière fois que Dieu s'est endormi, c'était pile poil le jour du Big-Bang ! Badaboum ! Enfin la dernière fois, pas tout à fait. Car comme l'explique Ravi Khant Mushia, celui-ci a assisté à une mini-sieste d'une nanoseconde de Dieu. Ce fut pour lui une expérience inoubliable et terrifiante. Les ronflements de Dieu provoquèrent un cataclysme destructeur, ne serait-ce que d'une nanoseconde. Car oui, Dieu ronfle. Et quand il s'endort réellement, avec tout le tintouin des ronflements tonitruants, cela provoque au mieux, un Big-Bang, au pire, un Big-Big-Bang. Vous voilà prévenus !

Demain, c'est la fin du monde ! CQFD !

Ce que Ravi ne dit pas, c'est si les ronflements sont la conséquence d'une divine biture.

Mais cela ne m'étonnerait pas !

Quel déconneur ce Dieu !

Bon ben, adieu !

 


Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche