Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 07:59

Hello les blogos ! Tire ma chevillette ma blogose !

 

Mon petit chaperon rouge,

sache que dans les bois, en ce mois de novembre où les frimas friment, un épais tapis de feuilles recouvre le sol. Les arbres se sont dévêtus sans nulle pudeur offrant une nudité noueuse propre à éveiller chez certaines de tes consoeurs encore soumises à la morale parentale une lubricité bourgeonnante et débridée qu'il m'arrive parfois de ressentir à l'approche du printemps mammaire.

La feuille est morte, a chu et entreprend désormais son long cheminement vers l'humus tant attendu par les racines en appétit constant. Si je te précise cet état de délabrement feuillu, c'est pour que tu veilles à alléger tes pas sur le tapis bruissant afin de ne pas éveiller les soupçons sanguinaires du loup qui a l'esgourde attentive.

Sache également que la mallette que tu vas porter à ta grand-mère peu fripée pour une morte mais assez rancie pour expirer encore, m'a été spécialement confiée par Omar, un ami fabriquant de galettes gabonaises. Cet ami, qui est aussi celui de la France reconnaissante, te recommande la plus grande prudence quant à la dite mallette. Les élections arrivent et il ne faudrait pas que quelqu'un d'aussi important que notre mage sans magie manquât à l'appel. ( Je préfère user de l'imparfait quand j'évoque l'innommable.)

Puis-je aussi te conseiller d'éviter de porter ta gabardine rouge en ces temps d'uniformité grisonnante. Cette couleur libertaire suscite chez certains analphabètes journaleux une irrésistible hostilité incongrue, teinte qu'ils ne manquent pas d'associer à une obscure frontiste nationale prouvant une fois de plus que la frontière entre l'intelligence et la stupidité s'amincit de jour en jour.

Et surtout, fais très attention quand tu te trouveras devant ta grand-mère. Parfois les réalités affectives brouillent notre sens commun. Ne t'étonnes pas par exemple de ses grands yeux ou de ses grandes oreilles, voire de ses dents longues et effilées, ta grand-mère, sans lui manquer de respect, fait partie de cette engeance peu ragoûtante des vicieuses avides et fortement vulgaires, pour ne pas dire des salopes. Oui ta grand-mère est une salope ! Je sais, c'est dur parfois la réalité. Or donc, mon petit chaperon rouge, quand tu la verras, ou truie pour plus de justesse, fous-lui sur la gueule et garde de par vers toi la mallette. ( Et pour parfaire le tableau, tu lui enverras un :" Bien l'bonjour Liliane !" de ma part.)

Voilà mon petit chaperon rouge ce que je voulais te préciser avant ton long voyage dans les bois. Sinon, tu peux passer me voir en ma chaumière, je n'ai peut-être pas de grandes oreilles mais j'ai de quoi satisfaire ta curiosité pour les membres éminents et notables, et pour ainsi dire hypertrophiés, que tu sembles apprécier.

Pour ce qui est de mallette, on verra plus tard. Je ne suis pas vénal. Pas dans l'immédiat. J'ai le sens des responsabilités. D'abord le cul !

Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche