Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 07:49

Hello les blogos ! Grouik grouik la blogose !

 

Je prônais lors d'une injonction précédente et salutaire le badinage pour s'opposer pacifiquement à la gravité ambiante de ces jours derniers. Un peu de badinage artistique afin de mieux glisser sur les soubresauts incisifs de la médiocrité républicaine. Louable intention certes, malgré le flot poisseux et grandissant des nouvelles quotidiennes, mais ardue est la tâche et la lessive peu efficace.

Et ce matin, à l'écoute de France Iter, la radio énergique qui irradie les cervelles agnostiques, j'ai ouï dire que d'obscurs acrimonieux avaient déclaré, une nouvelle fois, la guerre contre les créophages sanguinaires, ceusses qui boulottent de la carne. J'en conviens, c'est un combat nécessaire en ces temps de crise, et un soutient indéfectible envers les pauvres cons qui marnent comme des cons de pauvres pour casquer cher d'improbables légumes bitophiles racornis.

Mais revenons à la viande. Écoutons Mr Schott : " Il n'est guère aisé d'établir selon quels principes l'humanité a décidé de manger tels animaux et pas d'autres; et comme le principe n'a rien d'évident, il n'a rien d'uniforme. Ce qui passe pour délicieux dans un pays paraît détestable et répugnant dans le pays voisin." T'as raison Mr Schott the sheriff ! Sers-moi à becqueter du tatou et t'auras rien ! Ha Ha ! Vaste débat que celui-ci, et je laisse aux inutiles le loisir de se complaire dans le ridicule qui ne va pas tarder un jour ou l'autre à tuer quelqu'un.

Ploum Ploum !

Aujourd'hui, voyons comment accommoder une bidoche peu ragoûtante, une semelle de plomb : le politique.

Le politique en pâté :

Prenez un politique en campagne électorale. Plus facile à approcher et plus gras. Attachez-le à un poteau par les pattes arrière. Placez à sa portée 5 kilogrammes d'électeurs béotiens ( méfions-nous des pléonasmes !), 3 livres de saucisses, 2 picotins d'avoine, 18 carottes rôties et 6 boisseaux de navets. S'il mange de tout cela, renouvelez constamment ses provisions. Procurez-vous ensuite de la crème hémorroïdale, quelques tranches de cheddar et de la bouse canine. Malaxez le tout jusqu'à former une pâte, laquelle vous étalerez pour la mettre à sécher sur un grand drap blanc. Une fois la pâte parfaitement sèche - pas avant !- battez le politique avec énergie et avec un gros manche à balai. S'il crie, battez-le davantage. Inspectez la pâte et battez le politique alternativement pendant quelques jours, et assurez-vous qu'à la fin de cette période l'ensemble est sur le point de se transformer en petits pâtés mous.

Donnez à manger aux chiens. Et s'ils remuent la queue, c'est que c'est prêt, et surtout bon !

Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche