Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 07:10

Hello les blogos ! Ayayaïe la blogose !

 

Puisqu'il en est encore temps, saluons le mois de mars avec déférence. Un mois qui a, selon toute vraisemblance jusqu'à ce jour ultime, fort bien rempli son rôle, celui d'amorcer le printemps. Le soleil fut gras, peut-être n'en sera-t-il pas de même pour les foies à venir, et la chaleur apaisante. On pourrait néanmoins lui reprocher, eu égard au palmipède évoqué précédemment, son absence de pluies et d'averses ( Je parle essentiellement à la gent gueuse ), mais on le fera avec tact car Mars étant le Dieu de la guerre, la lâcheté est de rigueur et signe de paix durable.

Collaborons donc, on a l'habitude, et saluons une dernière fois l'impétueux mars et pourtant doux aux encoignures. Et projetons-nous vers l'avenir. Une habitude peu courante en ces lignes où très souvent le présent est préféré.

Soyons fous et voyons demain.

Comme le dit l'adage berrichon : " Après mars, avril."

Oui, le berrichon est très con. Mais c'est un fait ! Non pas que le berricon soit très chon, non, qu'après mars, vienne avril. Et qui mieux que le premier pour débuter dignement un mois en devenir avec une logique implacable. Donc, demain, nous serons le 1er avril.

Et que célébrera-t-on  ce 1er avril ? Non. Pas ces délicates blagounettes de fin de couche qui font autant pour le ridicule de la France que bien des sourires compassés et mielleux de ces pandores atrabilaires du cervelas en bordure de bitume et qui tarabustent le gueux parce que c'est facile. Non plus avril en lui-même, qui loin d'être méprisable, n'en est pas moins le mois où il est préconisé de ne pas se découvrir d'un fil, ce qui dénote d'un grand manque de frivolité lascive.

Alors ? Vous donnez votre langue à la chatte ? C'est bien. Je parle essentiellement aux dames.

Ce que l'on célébrera en ce 1er avril, ce seront les Rameaux.

Et bien que la bénédiction des branches de laurier, d'olivier ou de houx soit plutôt sympathique, il y a un endroit dans le monde, un seul, où les Rameaux résonnent agréablement aux esgourdes et dans une meilleure mesure au gosier. Il s'agit, chers blogos et ardente blogose, de Villefranche d'Astarac in the Gers. Un petit village où la quantité de branleurs bacchusiens, de sans-tabous, de vauriens et de soiffards illuminés dépasse l'entendement et force le respect.

Alors, au lieu d'aller traîner vos guêtre vulgaires chez Mickey pour célébrer les vingt ans d'un parc à cons, venez en Astarac.

Où cela se trouve ? C'est facile. Allez tout droit et prenez à gauche. C'est ici.

A demain.

Et pour le blog, à mardi. On ne sait jamais. Rapport aux Rameaux !

Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche