Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 07:05

Hello les blogos ! Buâââârkkk la blogose !

 

Tout serait plus simple, évidemment, comme le dit Blondel, si la première amibe de l'autre surestimé barbu avait mieux fait les choses.

Par nom de Zeus et par Saint Bacchus !

Si celle-ci avait gardé ne serait-ce que le meilleur du protozoaire, on n'en serait pas à pseudopoder connement dans cette fange peu cordiale. Mais non, elle a fallu qu'elle fanfaronne, qu'elle se la ramène, ou pire, qu'à force de remuer dans tous les sens, cette faraude infatuée, elle en vienne à confondre à ce point l'anus de la gueule. Ce qui fait que certains d'entre nous tartarinent et font les matamores vaniteux en bousant de la boca ! Pauvre engeance !

Regardez-les ces plumitifs arrogants et ces phraseurs médiocres qui déversent leur suffisance méprisante envers les gueux, les rase-mottes et les modestes.

Avec en première ligne, l'empéruqué et le déplumé ! Les parasites médiatiques ! Franz Olivier Giesbert, l'uropygien des fanfreluches brodées d'or, et Jean-Michel Apathie, l'imbu sot ivre de lui-même ! Que d'arrogance, messieurs, que d'arrogance ! Il faut vous voir devant ces "petits", comme vous aimez les railler, gonfler le torse et proférer d'ineptes sarcasmes en gnougnoutant de la glotte, assurés de votre savoir inique et cynique trop souvent illustré par un sourire condescendant. Une condescendance bien peu présente quand vous rampez devant les "forts", mielleux et patelins, mignardant du rectum et tapotant fièrement votre carte de presse comme unique bouclier et piètre pouvoir.

Pauvre engeance !

Et si ce n'était que vous, il suffirait simplement de tirer la chasse en un joyeux barrissement, mais fi des fantasmes, vous avez une descendance et des copistes ! Et l'eau est précieuse, dit-on ! Car au-delà des comiques-tripiers à l'esprit qu'anal, des économistes gonocoques, des penseurs de la profession; il y a les arrogants du quotidien, ceux de la plèbe, qui plastronnent conardement dans leur astronef rutilant, attifés chez Lagerfeld, le teuton vaporeux des liquettes vaniteuses ! Madré dios ! Il faut vous voir avec une égale connerie arpenter vos villas ostentatoires où prônent de trop larges écrans pour d'aussi étroits esprits, il faut vous voir causer sans talent sur votre propre ignorance avec un aplomb admirable, et surtout, il faut vous voir accrocher à vos plastrons vos conquêtes assez connes pour croire à cet amour flambard !

Pauvre engeance !

Ploum Ploum !

Comme le disait Léo Ferré : " Électrisons-nous camarades !"

Et surtout, soyons modestes !


 


Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche