Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 06:16

Hello les blogos ! Frrrrrrr la blogose !

 

Le dimanche date de la plus haute antiquité. Singulier s'il en est, le dimanche a cette saveur particulière des nostalgies tranquilles et des mélancolies sourdes. Attendu ou redouté, il est un jour de repos, un jour indécis comme une orthographe fluctuante où le temps semble suspendu, hésitant et ondoyant. Et plus encore que le dimanche, trop souvent malmené par les cadences infernales d'une société bouffie et effrénée, le dimanche matin est un instant atypique, rare, bien plus complexe qu'il n'y paraît, plus étonnant et plus déconcertant que les heures qui le suivent ou le précèdent. C'est un temps insolite où la liberté paraît plus tangible, un temps révélateur, un moment d'indépendance accrue, de désinvolture et d'abandon. De partage également.

Doit-on s'y atteler dès les aurores, le considérer pleinement, le prendre en cours après une farniente matinale, lui laisser le temps de s'écouler ? Comment l'absorber ? Comment se l'approprier ? Comment l'apprivoiser ? Tout cela est une affaire sérieuse. Intraitable. Délicate. Car comme le disait Francis Blanche : " Les dimanches ratés tournent en robe grise au rythme languissant des valses de l'ennui." Et Il ne faut pas rater son dimanche matin. L'ennui guette. La mélancolie est aux aguets.

Alors que faire ? Vous pouvez bien évidemment grasser à l'envi votre matinée sous une couette malléable à souhait, profiter de la chaleur douce et insolente du conjoint et lui poupouiller le derche, traîner votre mollesse dans des charentaises engourdies aux remous mous des motets bachiens et peu bachiques. Certes. Mais plus encore qu'une paresse indolente, et parfois lascive, cet instant mérite une pleine considération.

L'almanachronique, dans sa bonté légendaire quoique impétueuse et son irrésistible omniscience, va vous permettre d'accorder à ce dimanche matin concerné toute l'attention qu'il impose.

Ploum Ploum !

- Levée du corps dès 06H00 ! Solide petit déjeuner et considération altière de votre être. ( Nous vous conseillons une à deux bières, une quinzaine de clopes, du boudin bien saignant et du pâté de tête.)

- 07H00 : décontraction du bulbe, aération des dendrites, élévation de l'esprit. ( A cela, France Musique ou le dernier album de Motörhead, selon le degré d'apathie.)

- 07H45 : massage et bouchonnage des membres endoloris. ( Attention à ne pas altérer par trop d'empressement les membres susdits. Soyez sensibles et gracieux. Demandez à votre conjoint s'il y a ou un animal de compagnie.)

- 08H12 : lecture de la presse dominicale. ( Gare ! Celle-ci, la presse du dimanche, est trop souvent indigente et évaporée. Préférez celle du mercredi.)

- 09H00 : il est temps de se poser la question essentielle de ce jour si singulier : " Qu'est-ce qu'on mange ? " ( Pour plus de convenance, posez la question à qui de droit, c'est à dire à votre conjoint, pour le mieux de sexe féminin. La susceptibilité n'est pas une chose à prendre à la légère ! )

- 09h45 : après l'ordonnance culinaire, faites un tour au marché. ( Consécutivement aux courses, faites promptement mais judicieusement, un petit tour au café s'impose. Attention à ne pas dépasser la dose prescrite : quatre bières, cinq verres de vin blanc sec, six pastis et deux trois armagnac nous semblent la posologie juste et congrue. A la rigueur, un calva ou deux, mais de belle année.)

- 13H46 : votre matinée touche à sa fin. Déjà ! ( N'oubliez pas le cachou ou toute autre substance mystificatrice d'une haleine chargée. Un joint à la rigueur peut rallumer ce petit éclat dans le regard qui fait tant pour la bonheur conjugal !)

 

Et voilà ! Il est 14H56, le poulet est cuit, les frites scintillent, le vin est aéré. Laissez vous servir et profitez. ( Pour les célibataires, préférez la boîte de raviolis.)

Deuxième étape, la sieste.

A suivre dans une prochaine chronique intitulée : " L'art de la sieste, ou comment flatter son égo sans se toucher l'autre. "

Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche