Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 07:26

Hello les blogos !

 

Mesdames, mesdemoiselles, mam'zelles veuves Untel, mégères, mes pouffes, méduses,
mésencéphales, mésopotamiennes, mignonnes allons voir si j'arrose, mon cul, mon amour.

Nous allons, par le biais de cette chronique dont la seule originalité réside dans sa quotidienneté aléatoire, vous aider, alors que les nuitées se réchauffent, à choisir amant.

Nous vous donnerons les quelques recettes indispensables et infaillibles pour choisir sans choir, déclinées en chapitres distincts et dissemblables autant que distaux, bien que l'auteur ne soit pas en mesure d'expliquer ce qu'il vient d'écrire, ni, et c'est bien plus tragique, d'en connaître la teneur future.
Chapitre premier: Cueillette des amants
Il est difficile de déterminer l'époque exacte de la cueillette des amants, bien que l'été arrive; l'expérience seule fera connaître le moment favorable qui dépend souvent de l'âge de ceux-ci, de leur vigueur et plus ou moins de l'extensibilité de leurs bourses.
La maturité des amants est indiquée par la fermeté de leur chair et de leur propension à résister aux caresses réactogènes des pisseuses empressées. En général, lorsque les amants se détachent facilement de leur lecture quotidienne de l'Equipe, sans forte traction de la main et à l'aide d'une oeillade concupiscente, on peut procéder à leur récolte. A cet effet, on prend un grand panier de type callipyge; on y place les amants cueillis un à un, amants ne représentant aucune tache, aucune flétrissure, aucune meurtrissure, même légère, aucune humidité visible. Cette dernière condition implique que la cueillette doit être faite, autant que possible, par une belle journée pluvieuse, après repas.
Les amants sont ensuite alignés, sans se toucher, sur des claies, pendant une dizaine de jours, sans télévision, dans une pièce où l'on établit un courant d'air. La fermentation est ainsi évitée et les amants perdent une grande partie de l'humidité lascive nuisible à leur appétit futur.
Nous verrons demain comment conserver les amants à pépins, et comment tout faire, sans altérer leur ardeur, pour leur faire fermer leur gueule sans violence et sans un sarcasme typiquement féminin !

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche