Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 07:37

Hello les blogos ! Gniaannn la blogose !

 

Claude François est à la chanson française, ce que le boeuf est au taureau. Ça y ressemble mais il manque cruellement quelque chose. A Claude François, il manquait le talent.

Vous allez me dire que question hommage, on a fait beaucoup mieux jusqu'à présent. Certes. Mais que voulez-vous, l'overdose est à son comble, le ras-le-bol est de mise ! Je n'en puis plus ! Les esgourdes débordent et le cerveau s'étiole ! J'en suis même venu l'autre soir à prénommer mon poisson rouge Barracuda et à lui faire bouffer une Alexandra que j'avais préalablement découpée à l'aide d'une scie musicale. Comme ça ! Pour me soulager ! Parce que y'en a marre ! Le Cloclo, il me les gonfle hardi hardi et me les brise menu menu !

Il faut dire qu'il cumule ce qui se faisait de mieux en ces années 60/70 ! A part le broshingué de Mike Brant qui a exaucé ma prièèèèèèère en se suicidant, je ne vois pas meilleur exemple d'une certaine décadence mortifère d'une chanson française à la ramasse ! Du moins celle qui passait à la télévision. Eh oui, on a la culture que l'on peut ! A l'époque j'étais con ! Je le suis toujours mais j'ai de plus en plus de mal à l'admettre. Bref ! Revenons à l'électrifié.

D'abord et avant tout, la voix. Qui me semble être, mais peut-être me trompe-je, l'une des composantes essentielles de tout chanteur normalement constitué qui veut faire craquer subtilement le sillon. Comment dire ? La voix de Claude François est à mi-chemin entre la Motobécane 54 à moteur compressé et l'atrabilaire éructation aiguë d'une mamy édentée qui fait sous elle pour faire suer l'infirmière hongroise du bâtiment "Les Myosotis".

A ce point irritante, j'n'vois pas ! Aigrelette et criarde, elle passe, elle dépasse, elle surpasse tout ! Nasillarde dans l'intonation, grêlement glapissante et de crécelle dans le volume, et stridente dans l'étendue ! Ya-t-il un animal assez con dans la nature pour imiter bêtement ce mêle-casse de mes deux et à ce point m'irriter le derche ? La hyène peut-être ? Voir le ara sous gégène ? Je ne le sais ni, et que Dieu nenni !

Quant à l'art de la danse, un art certes bafoué mais joliment enrobé sous des galbes prometteurs, on est plus proche du veau myopathique que de Fred Astaire dans Mariage Royal. Encore que j'ai connu une côtelette de veau bien plus frétillante que le fouetté du Nijinsky des bastringues d'Auteuil !

Sans compter le sourire du faux-derche déifié, la coupe de cheveux playmobilesque, les pantalons pattes d'eph et le QI de la palourde, idéal pour réussir dans les affaires !

N'en jetez plus !

Autant pisser dans une viole et déféquer dans un tambourin provençal ! Le propos n'est pas là !

Ce que je veux simplement dire, c'est qu'il y en a plein l'cul de la médiocrité ambiante ! Et qu'il serait temps d'écouter par le plus grand des zasards, et sur les ondes, un Chelon chelou, du Manset massant, du Caradec ad hoc, un p'tit rinçant Ricet-Barrier, du Béranger dérangé, du rêveur Rezvani et d'la Sylvestre la chatte ! Merde ! Voire un p'tit Nougaro de Lapointe du I-gelin dans cette folle complainte qui Trenet par là !

Un peu d'effort merde !


Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche