Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 08:12

Hello les blogos ! Tu n'serais pas un peu populaire la blogose ?

 

Il faut toujours se souvenir des souvenirs. C'est pourquoi bien des gens aiment l'histoire où la mémoire commune est consignée, répertoriée et annotée. Et si les souvenirs se ramassent à la pelle, il faut également ratisser large, à la marge, là où des faits anodins, des anecdotes sommeillent tranquillement, en dehors de tout éclairage officiel. La mémoire est capitale pour se souvenir. Il faut donc l'entretenir. Surtout dans le temps béni d'une campagne électorale.

Prenez le nabot-nimenteur préféré des mythomanes vénaux, qui dans une fronde époustouflante et audacieuse convoque et se réclame du peuple, ce corps de la nation, cet ensemble de personnes soumises aux mêmes lois, pour ne reprendre qu'une des définitions du dictionnaire. On croirait rêver si ce n'était en réalité qu'un cauchemar absolu ! Depuis que cet assassin social se vautre dans le pouvoir, jamais la violence des rapports sociaux n'avait atteint à ce point de tels sommets. Souvenez-vous cher peuple ! Juste un anodin souvenir, comme ça, de rien du tout. Et pour cela, je reprendrais mot pour mot la quatrième couverture du livre " Le président des riches " de Monique Pinçon-Charlot et de Michel Pinçon : " L'allègement de l'impôt de solidarité sur la fortune est emblématique de cette guerre des classes menées par les plus riches alors que les déficits et les dettes leur servent d'armes et de moyens de chantage pour que le peuple accepte la baisse du pouvoir d'achat et la destruction des services publics."

Vous en souvenez-vous ? Hein ? Comme le disait Victor Hugo : " Quand le peuple sera intelligent, alors seulement le peuple sera souverain." Que n'attendez-vous pour vous souvenir ?

Sans compter, et pour rajouter une couche, l'appel récurrent à la xénophobie de la plupart des amis, et de lui-même, de cet effaceur de mémoire. Quand celle-ci, la xénophobie, est constamment mise en avant, pour ne souligner que le vide interstellaire des idées, on est bien dans le mépris du peuple. D'ailleurs tiens, on devrait convoquer le peuple grec pour qu'il vote en France ! Ça serait croustillant ! Car eux désormais savent. Et c'est pas drôle tous les jours !

Vivement demain qu'on s'marre !

Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche