Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 08:01

Hello les blogos ! Hell'p me the blogose !

 

Ô bûcheurs et bûchés, assistés et bénéficiaires, adorables tromblons et trombines prolétariennes, fâcheuses fichues et narcotiques nazebroques; daignez ouïr le conte que voilà, du sieur Gougaud*, qu'il en soit remercié jusqu'à la nuit des temps, remodelé pour la bonne cause et significatif de cette agonie actuelle qui nous scinde le derche et nous apoplexie la caudale !

Ploum Ploum !


Il était une fois un pacha peu chiche qui, dans sa bonté bienséante, offrit un grand dîner aux convives de son choix. Il y avait là d'honnêtes travailleurs et de malséants assistés. Le pacha peu chiche se souciait des uns, comme des autres. Il se sentait d'humeur magnanime. A l'un de ses hôtes, pourtant peu chaud et travailleur impénitent, il s'adressa :

- Maître, fumez-vous ?

- Mais quelle horreur ! Jamais de la vie ! répondit l'autre. Je ne puis marner comme un bouc et fumer de surcroît ! De plus, cela fait l'haleine morbide !

- Et les femmes ?

- Dieu m'en préserve, ainsi que mes scrotums ! Je hais, j'exècre, j'abomine la gaudriole et tout ce qui m'éloigne du ciel ! Alléluia !

Le pacha peu chiche le salua, se tourna vers un assisté rabougri, à l'oeil torve et le front plissé, qui sentait l'ail et la sueur, bref, pas tout à fait un pauvre mais franchement laid, le bougre ! On serait tenté de dire : un assisté, le bigre !

- Et toi, fumes-tu ?

- Diantre ! Oui beaucoup ! Et de plus, je bois moult bibines et honorables nectars ! Je mange abondamment de cette confiture verte qui m'attise la verge, singulièrement odorante ! La confiture, pas la verge ! Une confiture faite d'opium et de haschisch. Quant à la gente féminine, je suis l'heureux pilon qui broie la fève ! Je suis le tamanoir qui cunnilinge la gousse ! Je suis le concombre qui comble le con ! Je suis...

- Ça va, ça va !

- ... je suis le pieu peu pieux qui pied-de-bichonne la fente céleste ! Je suis...

- CA VA !!

Et le travailleur impénitent de se pincer le nez. Fin du festin. Le pacha peu chiche, toujours magnanime et fortement amusé, donna à l'assisté débauché une bourse d'or rebondie et au dévot marneur, qui souriait jaune fiente, trois ou quatre pièces d'argent.

- Ô pacha, dit-il, vous vous trompez ! L'homme de mérite, c'est moi ! Bisque bisque rage !

- C'est vrai, lui répondit le pacha peu chiche, tes qualités sont vénérables, bien que particulièrement chiantes ! Mais tu ne bois pas, ni ne fumes, ni ne cèdes à la confiote, et les femmes te laissent froid ! Que ferais-tu de mes largesses ? L'autre ici présent baise, se saoule, profite et joue, en un mot : vit ! Cela coûte sacrément cher. A lui les gros sous, c'est justice. Il en a plus besoin que toi ! Et toc !


Et c'est ainsi qu'Allah est grand, et que la Syrie ne passera pas l'hiver !

 

*L'almanach. Editions du Panama.

Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche