Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 07:55

Hello les blogos ! Slurp hmmmm la blogose !

 

L'humanité, dès les aubes naissantes et en particulier en province, se résume souvent au seul reflet de votre gueule cubiste dans le miroir surréaliste que vous tentez vainement tous les matins d'éviter. Pour les plus malchanceux, la civilisation peut également se diversifier sous la forme du conjoint dont la gueule, par l'histoire commune, porte les mêmes stigmates du temps qui passe. C'est alors que l'on cherche à fuir cette réalité intangible et quotidienne. Que faire, sinon côtoyer autrui dans un lieu public ? Et quel autre lieu public que le bar peut assouvir cette aspiration louable ? Hein ? Or donc, en évitant de penser aux dangers inhérents à cette cause que représentent les flics ou toute autre répression inextinguible, on passe le cap du seuil de sa porte et l'on s'aventure sans nulle retenue à l'extérieur, là où l'autre s'émeut, alors que l'autruche pas toujours.

Et là, arrimés au comptoir, les voici, tous alignés ces autres qui comme vous attendent un mot, un signe, un sourire, un geste même anodin, une effluve particulière, un regard compatissant mais presque, un grognement explicite, que sais-je, afin de bondir allègrement à l'appel et espérer enfin un dialogue, un échange. Les voilà, et vous avec. L'humanité implacable arrimée au comptoir comme une moule à son rocher, en aussi polluée. Car oui, l'actualité sera toujours présente pour vicier les joutes oratoires des comptoirs à la ronde. Pourrait-on s'en plaindre ? Que nenni, s'il n'y avait, il faut bien le dire, une actualité certaine, voire une certaine actualité, qui à ces jours dépasse l'entendement. Je vous ferais grâce de vous en rappeler ne serait-ce que le début d'une once de la chose, qui comme chacun le sait est incertaine. Certes.

L'ennui, c'est que cette actualité singulière provoque chez autrui des réactions pour le moins démesurées, sinon stupides, voire dangereuses. Car en dehors des traditionnelles remarques estampillées de droite ou de gauche, qui ne suscitent que peu d'intérêt, il en est d'autres qui sont insupportables. Et notamment une. C'est celle qui consiste à taper sur plus pauvre que soi. L'ouvrier qualifié sur le RMiste, le RMiste sur le chômeur, le chômeur sur le RSAiste, le RSAiste sur le branleur, le branleur sur le bon à rien et le bon à rien sur le mauvais à tout. Et parfois, le mauvais à tout sur l'étranger, qui forcément est étrange, et donc suspect, et forcément en queue de peloton pour amasser toutes les tares.

Ploum Ploum !

Je fais donc un voeu, un seul. Mes chers pauvres, le comptoir étant le dernier lieu illusoire de vaine et irréelle liberté, veuillez je vous prie pour demain matin, à l'occasion du café matutinal, FERMER VOTRE GUEULE S'IL VOUS PLAIT !

Le silence est d'or, et en ce moment, c'est paraît-il une valeur sûre.

Partager cet article

Repost 0
Published by lalmanachronique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche