Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2021 6 04 /12 /décembre /2021 07:11

Hello les blogos ! J’t’enflamme la blogose !

 

C’est un jour singulier où deux célébrations s’allient, la Sainte-Barbe et Sainte-Barbara, pourtant l’une et l’autre une seule et même personne.

La Sainte-Barbe, patronne des sapeurs-pompiers, je n’ose féminiser le métier, était, à une époque lointaine, mais vraiment lointaine, limite au vingtième siècle, une festivité villageoise que personne n’aurait eu l’idée de manquer. Non seulement, le repas des sapeurs-pompiers était un rendez-vous estimé et couru, et, qui plus est, il était de coutume, en fin de soirée, de ramasser sur les bas-côtés alentours les pompiers pompettes qui, une seule fois par an, étaient plus bourrés que les jeunots dont ils sauvaient les vies le samedi soir d’après et d’avant. Un jour, je vous conterais une de ces soirées qui, aujourd’hui, ne peuvent plus exister, mais alors, vraiment plus.

Quant à Sainte-Barbara, c’est le jour de l’année où je ferme les écoutilles tant je crains d’ouïr sur une radio la chanteuse du même nom, non pas par inappétence, mais je scinde en deux sa carrière, les débuts, admirateur infini, la suite, où le cri du cochon qu’on égorge me paraît plus suave.

Ploum Ploum !

Or donc, en ce jour dual, je vous propose une recette des plus exquises, recette que j’avais déjà publiée et qu’à nouveau je vous recommande. La salade de fruits au Calvados. Tout un programme.
Il vous faut 175 g d'abricots secs, 125 g de pruneaux d'Agen et autant de figues sèches. Sachez que pour bien faire sécher un abricot ou une figue, rien ne vaut le célibat, alors que pour les pruneaux, c'est exactement le contraire. Puis vous prenez 6 décilitres de jus de pomme, quelques cuillerées à soupe de calvados (selon vos convenances et votre désir d'oublier) et 25 g de noix concassées ou qu'on casse. Vous laissez tremper le tout une nuit. Au matin, dans le jus de pomme, vous faites cuire à feu doux, un petit quart d'heure, abricots, figues et pruneaux. Versez le tout dans un saladier, arrosez d'une large rasade de calva flambé et de miettes de noix. S'il vous reste encore d'un peu de calvados, point de danger, la glotte se rince aisément après l'ablution laryngienne susdite.

« Un beau jour, ou peut-être une nuit

Près d’un lac, je m’étais… »

AAAAaaaaaaaah !!!! Tac Tac Tac Tac Tac Tac !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche