Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 04:51

Hello les blogos ! De Ken à veau la blogose !

 

Alors autant vous le dire tout de suite, la Bretagne, c'est nul ! Mais nul ! D'abord, c'est plein de bretons. Et plus breton qu'un breton, à part un picard, j'vois pas ! Quant aux bretonnes, c'est bien simple, y'en a pas. Mais alors, pas une ! En un mois, j'ai vu des parisiennes, des suisses, des teutonnes à la tonne, des lituaniennes, des nantaises humides, voir Barbara, et même des montponnaises avec de gras mollets, mais de bretonnes, que nenni. Alors soit, elles sont trop bourrées pour sortir, soit, elles sont comme les moules, accrochées à un rocher et visibles qu'au moment des grandes marées. Et le temps breton ! Non mais sans rire, à part à avoir les mêmes caractéristiques que les élastomères des silentblocs, et encore, j'vois pas l'intérêt de vivre en Bretagne. Nul ! C'est bien simple, là-bas, quand tu vois la pointe du Raz, c'est qu'il va pleuvoir, quand tu ne la vois plus, c'est qu'il pleut. Un enfer sur terre ! Quant à la baignade en Bretagne, vaut mieux s'faire génétiquement modifier la rondelle et devenir pétoncle. Sinon, c'n'est pas possible ! J'ai essayé. Si si, j'ai essayé. Au deuxième jour, quand j'ai dû me faire amputer mon premier orteil, j'ai compris que c'n'était pas gagné. Même les couteaux, y vivent sous le sable ! C'est vous dire la température de l'océan. Un océan d'ailleurs que les bretons appellent la mer. Tout ça pour tromper l'ennemi. J'vous dis, la Bretagne, c'est nul ! Et alors, la bouffe bretonne ! La bouffe bretonne ! Après on dit que le Gers, c'est le pays du gras. C'est qu'personne n'a jamais goûté un kouign-amann. Ce truc, impossible à prononcer, comme l'essentiel de la langue bretonne d'ailleurs (faut être bourré pour bien parler le breton et être encore plus bourré pour le comprendre !), ce truc, disais-je, est l'essence même du gras, la quintessence, la substantifique moelle. C'est bien simple, allez mâcher une motte de beurre, c'est du kouign-amann ! Et attention ! Pas n'importe quel beurre, du beurre salé ! Du beurre salé !!! N'importe quoi ! C'est comme si un jour, un mec, genre savoyard, comme ça au hasard, avait trouvé une source d'eau claire en haute montagne, et puis qu'il se dise : "Tiens ! J'vais saler cette eau et j'vais dire qu'c'est meilleur !" Le type en question, y s'fait fusiller ! Non, là-bas, le mec qui a inventé cette incongruité, il a sa statue sur la place et une messe est dite en son honneur. D'ailleurs, à ce propos, c'est pas pour dire, mais en Bretagne, les cathos y se reproduisent entre eux. Nom di Diù ! C'est du catho pur beurre et manif pour tous, avec menhir dans la calotte et dolmen dans l'fion ! Serré le fion, très serré ! Sans compter l'alcool qui a depuis des lustres remplacé le sang des veines confites des bretons, la bière où le boire et le manger se confondent en une pâte saumâtre, et le cidre, l'autre gloire bretonnante, qui reste la boisson la plus falote et insapide qu'il est conseillé de ne pas boire au risque de s'étioler les amygdales et qui, turpitude notable, ressemble à s'y méprendre au Champomy pour disc jockey insane et boutonneux. Bravo et kenavo ! Non, j'vous l'dis, la Bretagne, c'est nul ! Nul !

D'ailleurs, j'y retourne vite fait pour confirmer !

Nul !

Partager cet article

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche