Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 04:17

Hello les blogos ! Grumph et Zoargh la blogose !

Aimer la beauté, c'est vouloir la lumière. A qui l'dis-tu Hugo ! La lumière du siècle des Lumières. La vision auguste des poètes : le beau social. La science et l'art, le peuple artistique, Alexandre sur l'éléphant. Râââhrrr ! Où sont-elles donc ces splendides idées ? Je peste et je fulmine. L'actualité me calamine l'encéphale. La médiocrité me houspille les roustons. La connerie humaine m'irrite l'appendice caudal de jadis. Hugo, réveille-toi, y sont devenus fous ! Fous, tarés et probablement cons.

Les soldats-flics face à Gavroche, la mise en garde du Grand-Mou face à l'incompréhension du peuple vulnérable qui verrait ainsi perturber son Euro-foot à cause des grèves, les inondations forcément absconses, la parole visqueuse du politicailleur, la réalité implacable de l'économie, la suffisance altière d'un serviteur servile du peu digne Rothschild & Cie, la fable du costard et du tee-shirt, les cris d'orfraie des inutiles sur la mort de Canal+, la vieille privilégiée dont on a oubliée la préemption vaniteuse d'un infatué potentat qui se voulait bœuf, le pape soit disant de François d'Assise, les indignés virils pris en otage, la pensée verticale, les matamores précieux de la sphère médiatique, les chantres châtrés du productivisme, les nutritionnistes, les auto-satisfaits, les experts, les publicitaires et autres imbéciles qui ne se taisent jamais.

Mais autant je fulmine et je peste contre ces illuminés dans la lumière, pas celle du siècle sus-dit, autant je jure et je bisque contre tous ces inconnus ténébreux des rues ouatées de mon village hiératique.

Les racistes sentimentaux, les dénigreurs à la petite semaine, les zoïles zélés z'incompétents, les ceusses qui se taisent mais qui n'en pensent pas moins, les bâtisseurs de rumeurs, les frontistes pétrifiés, les rabâcheurs et radoteurs des idées fangeuses, les jaloux et les envieux, l'artisan en lamentation permanente, le commerçant affecté, les détenteurs de la vérité vraie, les souverains minus, les aveugles qui voient tout, les bouchés qui ouïssent, les crétins qui savent, les pontifiants à l'humble mutisme, l'écolo au savoir rigide, la paysan étroit, le moraliste sans cœur, le néo-rural qui se pince le nez aux odeurs carabinées et autres panouilles qui s'étiolent de trop ou de peu.

Bref ! J'attends avec impatience la douceur des eaux du lac où le bruissement des ailes de la libellule viendra cornaquer les siestes lascives à l'ombre d'un chêne pédonculé.

Patience.

Partager cet article

Repost 0
Published by BLANCAFORT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'almanachronique
  • : illustrations humoristiques, chroniques, dictionnaire, humeur du jour et autres plaisirs de bouche ! Libertin, hédoniste, sybarite des troquets, boisson vinicole, femme, sexe
  • Contact

Recherche